Prends en une bonne !

– Prends en une bin bonne ! une bin froide … ou une bin chaude … Comme tu veux (petit clin d’œil complice).

Mais de quoi on parle ? De gibier dans un bar ? Mais non ! On parle de bière bien sûr !

Alors dîtes moi pourquoi bière et fille en haut blanc ET mouillé sont directement associés ? Je dirais à cause de ça

97230-publicites-camp-bud-comme-celle

3c67369c6d9f2a2a0d02897e44c9c3b6

Pour faire vendre un produit, quoi de mieux que d’utiliser le corps de la femme. On s’éloigne complétement de l’utilité de l’objet pour aller directement vers des attributs attrayants. Pourquoi ne pas montrer directement le produit ainsi que ses propres qualités ? Ne serait-il pas plus véridique et de se fait plus vendeur ? En allant au dépanneur au coin de la rue, il n’y aura pas de pitoune qui va venir avec de ton six pac ! Et heureusement !

bieres-bierefest-riviere-du-loup

C’est après avoir eu une conversation en cours sur la publicité par la séduction et en ayant lu les deux articles Femmes-objets vous avez dit ? de Dis moi joux (https://dismoijoux.wordpress.com/2016/02/09/femmes-objets-vous-avez-dit/) et Tu ne joueras point avec des hot wheels, ma fille. de La Cantine des Médias (https://lacantinedesmedias.wordpress.com/) que j’ai eu envie de réagir à mon tour.

Durant toute mon enfance, jusqu’à maintenant, j’ai été bombardée de publicité de ce genre. Pour moi c’était tout à fait normal que ce soit une madame pas très habillée qui me présente la bière la plus froide ou qui se beurre sensuellement les lèvres avec le nouveau rouge à lèvre. Aujourd’hui je me rends compte de l’ampleur de la chose. Avec de telles publicités, l’image de la femme comme objet est-il propagée encore et encore auprès des jeunes enfants ? À un moment je me suis rendu compte de l’abomination de la chose. Mais il vient un temps où l’on est tellement habitué de voir ce genre de personnification d’un objet par les attributs féminins, qu’on finit par le banaliser.

En plus des publicités sexistes où la femme n’est qu’un objet, un bibelot qui pose en petite tenu, il y a les publicités adressées directement aux garçons, aux filles, aux femmes et aux hommes.

Pourquoi  faire la distinction en garçon et fille ?

Je remets ici en question la stratégie marketing de Kinder Surprise qui maintenant fait la distinction entre fille et garçon en plaçant les enfants dans des cases génériques. Les filles c’est rose et les gars c’est bleu. Voilà ! C’est aussi simple !

30480

Je vous laisse avec cette magnifique pouliche pour fille et cette magnifique grenouille destinée qu’aux garçons.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s